Site Web de Golfe du Morbihan - Vannes agglomération

Ostréapolis, le centre d'interprétation dédié à l'huitre

op
Situé à l’entrée de la commune du Tour du Parc, Ostréapolis sera un centre d’interprétation dédié à l’ostréiculture et plus largement aux produits de la mer. Autrement dit, un outil de découverte et de compréhension des métiers, des savoir-faire, de la production, des paysages et des écosystèmes de l’agglomération.
L’ouverture de l’équipement est prévue courant 2023.

Les objectifs du projet

  • Promouvoir et soutenir une filière économique phare du territoire : l’ostréiculture.
  • Créer un lieu de dialogue entre collectivités, professionnels, institutions sur les enjeux de la filière et les défis du territoire.
  • Avoir un lieu de ressources, d’expérimentation et d’innovation (nutrition, bien-être, santé, …)
  • Compléter et renforcer l’attractivité du tourisme des 4 saisons sur la destination Bretagne Sud - Golfe du Morbihan.

Le concept

Ostréapolis permettra de valoriser la filière ostréicole et de sensibiliser différents publics (habitants, scolaires, professionnels, touristes…) à l’huître et son environnement.

L’équipement sera multi-facettes (touristique, culturel, patrimonial et économique) et s’articulera autour de 3 pôles :

  • Un pôle « découverte » : expositions, animations, ateliers pédagogiques…
    Il donnera des clés de compréhension de l’ostréiculture au travers d’un parcours de découverte faisant appel à l’émotion et qui amènera le visiteur à vivre une expérience et à être acteur de sa visite. Les expositions temporaires permettront de présenter d’autres produits de la mer et d’autres thématiques.
  • Un pôle gastronomie : rencontres, ateliers, cours…
    Des partenariats seront mis en place avec des chefs restaurateurs du territoire pour l’organisation d’ateliers « cuisine » et des animations diverses.
  • Un pôle recherche : débats-conférences sur les grandes problématiques du littoral (accueil de scientifiques, thésards, experts, …), pôle d’observation et formation pour les professionnels, centre de ressources pour les étudiants, chercheurs…

op

L’estimation financière

Le coût global des travaux est évalué à 2,7M€ HT (aménagements extérieurs, bâtiment, scénographie de l’exposition permanente). Des subventions ont été obtenues (Europe, État, Région et Département)

Une construction éthique et durable

Au-delà de sa mission touristique, culturelle et patrimoniale, le centre d’interprétation sera construit de manière exemplaire et sa conception intégrera une approche haute qualité environnementale.

Dans cette perspective, il sera construit à l’aide de matériaux nobles et bio-sourcés. Le bois sera largement utilisé (charpente, isolation, bardage) ; et le bâtiment prévoira une gestion naturelle de sa ventilation et de son éclairage.
Une innovation importante de la construction sera la création expérimentale de son parvis, réalisé entièrement à l’aide d’un béton drainant qui intégrera des matériaux issus du recyclage et de la valorisation de coquilles d’huîtres.

L’ensemble des aménagements permettra à l’équipement de solliciter le label « Tourisme et Handicap ».

Une collectivité mobilisée dans la gestion de ses ressources

Golfe du Morbihan – Vannes agglomération souhaite développer sa politique territoriale en faveur d’une économie circulaire.
La valorisation de déchets coquillés entre dans le cadre d’une démarche plus globale « Territoire Économe en Ressources » (accompagnée par l’ADEME Bretagne) engagée sur les années 2021-2023. Son objectif prioritaire est de poursuivre le développement de l’économie circulaire en recyclant localement un gisement de déchets caractéristique du territoire de Golfe du Morbihan - Vannes agglomération, tout en générant de la valeur pour les entreprises locales.

C’est dans ce cadre que Golfe du Morbihan – Vannes agglomération a intégré le projet INTERREG. La collectivité a travaillé en partenariat avec l’École Supérieure d’Ingénieurs des Travaux de la Construction de Caen (ESITC) et aux côtés de nombreux partenaires, comme l’Europe, l’État, la Région et le Département.

Le programme INTERREG est en effet une collaboration européenne qui permet d’étudier les potentialités d’extension de la filière d’utilisation des déchets coquillés déjà mise en place sur le territoire.

S’agissant du projet Ostréapolis, la collectivité a mis à l’étude l’exploitation, à titre expérimental, d’un béton coquillé drainant, prêt à l’emploi, pour concevoir le parvis d’accès au lieu.

Le béton, une filière à potentiel identifiée

L’étude filière initiée autour du béton coquillé prêt à l’emploi doit permettre d’analyser les enjeux de la structuration d’une telle filière au sein de l’agglomération et d’étudier ses nouvelles opportunités de déploiement.

Les principaux objectifs de l’étude pour le territoire :

  • Analyser les enjeux majeurs du développement d’une collecte déjà en place et de la valorisation des déchets coquillés
  • Mesurer la faisabilité technico-économique de sa mise en place opérationnelle
  • Modéliser des scenarii de mise en place, d’organisation, de planification et de déploiement de la filière de valorisation.

L’étude a été lancée en novembre 2021 et les conclusions sont attendues pour juin 2022.