Site Web de Vannes Agglomération

Le pôle d’échanges multimodal de Vannes

in

Depuis l’arrivée de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) en Bretagne en 2017, la gare de Vannes connaît une hausse continue de sa fréquentation. La multiplication et la convergence des flux de déplacements autour de la gare actuelle nécessitent de repenser et d’optimiser l’interaction entre tous les modes de transport. Face à ce constat, différentes études ont été lancés et ont confirmé la nécessité d’aménager un Pôle d’Echanges Multimodal à la gare de Vannes.

Un Pôle d’Echanges Multimodal est un lieu d’articulation où tous les moyens de transport convergent. Il permet aux utilisateurs de pouvoir choisir différents modes de déplacement.

Les enjeux du projet

  • Créer un lien urbain nord – sud tout favorisant les modes actifs (modes de transport non motorisés et non-polluants comme la marche, le vélo, le roller, etc.) et en améliorant l’accessibilité aux trains
  • Dynamiser l’image de porte d’entrée de l’agglomération
  • Encourager le report modal et favoriser l’intermodalité et les mobilités douces
  • Apaiser et requalifier les espaces
  • Améliorer la qualité de service en termes d’accueil, de confort et d’information voyageurs et rendre ce futur PEM accessible à tous les usagers
  • Préparer le quartier à son évolution future

Les acteurs et le financement du projet

Le projet est composé de plusieurs opérations menées et financées par différents acteurs. Afin d’assurer la cohérence d’ensemble du projet, un protocole général d’accord a été signé en 2019 avec l’ensemble des partenaires, à savoir :

  • l’État
  • la Région Bretagne
  • le Département du Morbihan
  • Golfe du Morbihan-Vannes agglomération
  • la Ville de Vannes
  • SNCF Gares & Connexions
  • SNCF Réseau
  • SNCF Immobilier

Golfe du Morbihan-Vannes agglomération assure la coordination générale de l’opération.

Le coût prévisionnel de ce projet est estimé, à ce stade des études, à 23 millions d’euros T.T.C., dont près de 15 millions d’euros pour la réalisation de la passerelle et le réaménagement des espaces publics adjacents.

Les prochaines étapes