Site Web de Golfe du Morbihan - Vannes agglomération

Le pôle d’échanges multimodal de la gare Vannes

in

Réunion publique le 24 nov. à Vannes

pemL’agglomération s’est engagée depuis plusieurs années dans le projet d’aménagement d’un Pôle d’échanges multimodal en gare de Vannes.

Afin de faire connaitre au plus grand nombre ce projet majeur pour le territoire, une réunion publique se tiendra le jeudi 24 novembre à 18h au Palais des Arts à Vannes.

Ce temps d’échanges sera l’occasion de rappeler le contexte et les objectifs du projet, d’exposer les aménagements envisagés et de présenter le planning intégrant des premiers travaux dès le mois de janvier prochain.

Depuis l’arrivée de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) en Bretagne en 2017, la gare de Vannes connaît une hausse continue de sa fréquentation. La multiplication et la convergence des flux de déplacements autour de la gare actuelle nécessitent de repenser et d’optimiser l’interaction entre tous les modes de transport. Face à ce constat, différentes études ont été lancés et ont confirmé la nécessité d’aménager un Pôle d’Échanges Multimodal à la gare de Vannes.

Un Pôle d’Échanges Multimodal est un lieu d’articulation où tous les moyens de transport convergent. Il permet aux utilisateurs de pouvoir choisir différents modes de déplacement.

Les enjeux du projet

  • Créer un lien urbain nord – sud tout favorisant les modes actifs (modes de transport non motorisés et non-polluants comme la marche, le vélo, le roller, etc.) et en améliorant l’accessibilité aux trains
  • Dynamiser l’image de porte d’entrée de l’agglomération
  • Encourager le report modal et favoriser l’intermodalité et les mobilités douces
  • Apaiser et requalifier les espaces
  • Améliorer la qualité de service en termes d’accueil, de confort et d’information voyageurs et rendre ce futur PEM accessible à tous les usagers
  • Préparer le quartier à son évolution future

pem


Les acteurs et le financement du projet

Le projet est composé de plusieurs opérations menées et financées par différents acteurs. Afin d’assurer la cohérence d’ensemble du projet, un protocole général d’accord a été signé en 2019 avec l’ensemble des partenaires, à savoir :

  • l’État
  • la Région Bretagne
  • le Département du Morbihan
  • Golfe du Morbihan - Vannes agglomération
  • la Ville de Vannes
  • SNCF Gares & Connexions
  • SNCF Réseau
  • SNCF Immobilier

Golfe du Morbihan-Vannes agglomération assure la coordination générale de l’opération.

Le coût prévisionnel de ce projet est estimé, à ce stade des études, à 23 millions d’euros T.T.C., dont près de 15 millions d’euros pour la réalisation de la passerelle et le réaménagement des espaces publics adjacents.


Les prochaines étapes

  • 2022 - Études et conception
  • 2023 - Choix des entreprises et début des travaux au nord
  • 2024 / 2025 - Phase chantier et mise en service

Passerelle vélos et piétons en gare de Vannes

Le conseil communautaire du 1er juillet a validé le projet de la passerelle vélos et piétons en gare de Vannes. Cet ouvrage, véritable lien inter-quartier constitue l’élément clé du projet de Pôle d’échanges multimodal.

En savoir plus

Bilan de la concertation

La concertation préalable relative au Pôle d’Échanges Multimodal (PEM) de la gare de Vannes s’est tenue du 1er avril au 10 mai 2021. Afin de recueillir le plus grand nombre d’avis, de nombreuses modalités d’information et d’expression du public ont été mises en oeuvre à destination des usagers, riverains, habitants et partenaires.

Au total, ce sont :

  • 149 habitants de l’agglomération qui ont pu échanger directement lors des 14 rencontres organisées.
  • 119 avis qui ont été émis de manière formelle.

Les principaux éléments exprimés lors de cette concertation montrent :

  • une adhésion générale au projet
  • une forte attente sur la prise en compte des modes doux, et en particulier du vélo.
  • une affirmation de l’opportunité de la passerelle comme lien inter-quartier
  • la nécessité d’une meilleure distribution des flux au niveau du Pôle d’Échanges Multimodal.
  • un souhait que le projet permette d’engager une profonde requalification des espaces urbains concernés, avec un accent mis sur la végétalisation.
  • un accueil positif des différentes actions de concertation sur le projet et le souhait des riverains d’être associés aux réflexions sur les aménagements.