Site Web de Vannes Agglomération

Services

Le haut niveau en compétition

TDFV

Depuis juin 2011, l’agglomération s’est affirmée sur la compétence voile / nautisme. Cela a permis la mise en œuvre d’un dispositif global nautisme scolaire et amélioré la visibilité de ce secteur (base nautique multi-site, team haut niveau…)

Un team de haut niveau

Dans l’approche globale du nautisme qui est la sienne, la communauté d’agglomération souhaite encourager la pratique sportive de la voile et les skippers de haut-niveau de son territoire. C’est pourquoi après avoir soutenu financièrement les marins regroupés au sein de l’association Extrême Team Morbihan animée par Daniel Souben (Match Race, préparation olympique en Nacra 17…), l’agglomération a souhaité porter directement un team "Vannes agglo" sur le Tour de France à la voile.

En 2015, l’équipage mené par Quentin Delapierre et Matthieu Salomon (Cataschool), accompagnés de Solune Robert, Kévin Péponnet et Bruno Mourniac, a décroché la 4e place du classement général et s’est octroyé la victoire au classement amateur.

En 2016, le projet nécessitait un apport financier complémentaire concrétisé par l’engagement des Etablissements Geyer Frères (limonaderie artisanale) et de leur marque Lorina. Deux équipages ont ainsi pris le départ du Tour de France à la voile 2016 sous les couleurs du team "Lorina Golfe du Morbihan". Le premier, dans la catégorie pro et mené par le binôme Delapierre-Salomon, a brillamment remporté l’épreuve en gagnant 10 courses sur 17. Le second, en amateur et mené par Solune Robert et Riwan Perron, s’est classé 2e de sa catégorie.

En 2017, l’équipage Lorina Mojito Golfe du Morbihan a remporté le titre de meilleur équipage jeune, tandis que leurs ainés ont terminé 6e de l’épreuve.

En 2018, au terme d’un suspense sans précédent c'est l’équipage Lorina Limonade – Golfe du Morbihan qui remporte brillamment le Tour Voile devant Beijaflore et Réseau IXIO.
Les Jeunes du Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan terminent 6e de la Super Finale et conservent ainsi leur 5e place au classement général derrière #SailingArabia. Ils montent sur la deuxième place du podium Jeunes juste derrière Réseau IXIO.

Pour connaître toute l’actualité du team "Lorina limonade Golfe du Morbihan", rendez-vous sur www.lorinagolfedumorbihan.com

L'actu du haut niveau de l'agglo

  • Hervé Tourneux continue à truster les podiums en Miniji, après avoir remporté en 2017 son 11e titre national Handivoile, et pour la 1ère fois, le titre en handivalide.
  • Après 5 saisons bien remplies et un joli palmarès en Bic 293 (3 titres de championne de France, un titre de championne d’Europe et 2 fois vice-championne du monde), Jeanne Penfornis est passée en planche RSX avec un objectif : participer aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Elle continue à se préparer dans ce sens, malgré une forte concurrence.
  • En 2018, plusieurs projets menés par d’autres navigateurs du territoire ont été suivis pour la première fois par Golfe du Morbihan - Vannes agglomération :
    • Arthur Orjubin, véliplanchiste de 23 ans, représentera l’agglomération sur les circuits mondiaux et européens, sur sa spécialité, le slalom. Alan Lemoine, véliplanchiste de 17 ans, va tenter de confirmer ses excellents résultats au niveau national et européen en planche RS-X.
    • Gaspard Carfantan, véliplanchiste de 14 ans, et repéré comme un espoir à fort potentiel, poursuivra son apprentissage en Bic Techno 293, après avoir terminé 3e aux Championnats du Monde en 2017.
    • Xavier Dagault, est un ancien navigateur professionnel, atteint de sclérose en plaque. Il s’aligne sur de nombreuses compétitions nationales ou internationales, en Miniji ou 2.4, son support de prédilection.
    • Marion Declef et Titouan Petard, naviguent en Nacra 15. Ils ont pour objectif de participer aux Jeux Olympiques de la jeunesse qui se dérouleront en octobre 2018 en Argentine.
    • Loïc Lepage, ancien instituteur à la retraite, s’élance le 1er juillet 2018 pour la Golden Globe Race, au départ des Sables-d’Olonnes, pour cette course autour du monde en solitaire, avec les mêmes moyens qu’en 2018. Il estime la durée de son périple entre 8 et 9 mois.