Site Web de Vannes Agglomération

Actualités

Échangeur du Liziec à Vannes : ouverture de la concertation avec le public

Mobilité
16/11/2020
IN
Dans le cadre du projet de restructuration de l’échangeur du Liziec à Vannes, l’État organise une concertation publique du 16 novembre au 18 décembre. Un dossier de concertation va être mis à disposition du public qui pourra s’exprimer sur le projet par voie dématérialisée ou par écrit.

L’échangeur du Liziec est l’un des 4 systèmes d’échanges qui irriguent Vannes. Il permet de connecter 2 axes importants que sont la RN165 (Nantes-Vannes-Lorient-Quimper) et la RN166 (Rennes-Vannes) tout en assurant des échanges locaux. Malgré des travaux d’aménagements réalisés au début des années 2000, cet échangeur présente des saturations régulières et des remontées de files sur les axes qui l’alimentent. Ces dysfonctionnements devraient s’aggraver au regard du dynamisme économique et de l’accroissement de population de ce territoire.

Dans ce cadre, la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) de Bretagne a entamé en 2017 les études préalables à la déclaration d’utilité publique prévues au Contrat de Plan État Région (CPER) 2015-2020 pour la région Bretagne. Après un diagnostic technique et environnemental complet, différentes variantes de tracé ont été étudiées par l’Etat.

Sur la base de ces études, une concertation publique sur ce projet est organisée du 16 novembre au 18 décembre 2020. Ses modalités d’organisation ont été revues au regard de l’évolution de la situation sanitaire et des consignes nationales de confinement (notamment annulation de la réunion publique et des permanences en mairies initialement envisagées).

Les objectifs de cette concertation visent à :

  • Informer le plus largement possible tous les publics concernés par le projet
  • Écouter les avis de la population et de ses représentants
  • Dialoguer pour enrichir le projet d’aménagement.

Au terme de la concertation, il s’agira pour l’État de retenir une variante qui sera approfondie. Un bilan de la concertation sera établi et rendu public.

Comment s’informer ?

Pendant toute la durée de la concertation, il est possible de consulter le dossier de concertation sur www.bretagne.developpement-durable.gouv.fr de l’échangeur du Liziec qui présente les études menées et les scénarii d’aménagement étudiés directement dans les mairies de Vannes et de Saint-Avé.

Des panneaux de présentation du projet seront également exposés à la gare de Vannes ainsi qu’à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Morbihan.

Et pour participer ?

Chacun est invité à faire connaître son avis ou poser des questions :

  • par courriel à l’adresse suivante
  • dans les registres d’expression disponibles dans les mairies de Vannes et de Saint Avé pendant toute la période de concertation et consultables pendant les horaires d’ouverture des mairies
    • Mairie de Saint Avé : 8h30-12h et 13h30 – 17h30 du lundi au vendredi / 8h30-12h le samedi
    • Mairie de Vannes : 8h15 – 12h15 et 13h15 – 17h du lundi au vendredi
  • ou par courrier postal à l’adresse de la DREAL :
    • Direction Régionale Environnement Aménagement Logement (DREAL)
      Service Infrastructure, Sécurité, Transports
      L’Armorique 10, rue Maurice Fabre - CS 96515
      35065 RENNES CEDEX

Plus d’informations sur www.bretagne.developpement-durable.gouv.fr/rn165-echangeur-du-liziec-a3361.html


Fluidifier et sécuriser la circulation à l’entrée de Vannes

L’échangeur du Liziec est l’un des quatre échangeurs de la RN165. En vue de fluidifier le trafic sur ce point d’entrée de Vannes, une concertation publique est menée jusqu’à mi-décembre pour choisir parmi trois scénarios d’aménagement.

Situé sur les communes de Vannes et Saint-Avé, l’échangeur du Liziec supporte à la fois le trafic des liaisons nationales, locales et d’accès aux zones d’activités entre la RN165 et la RN166. Cette mixité d’échanges entraîne régulièrement des saturations, provoquant des difficultés de circulation et des risques d’accident potentiels. C’est pourquoi il est prévu de réaménager en profondeur ce système d’échanges pour fluidifier et sécuriser la circulation quotidienne de milliers de véhicules. L’occasion de repenser également les différentes mobilités en réfléchissant à l’intégration des transports collectifs ou encore du vélo au coeur de ces échanges routiers.

TROIS SOLUTIONS EN CONCERTATION

Trois variantes d’aménagement sont envisagées. Elles prennent en compte l’ensemble des enjeux liés au territoire, avec une influence différente sur l’environnement et l’amélioration des conditions de trafic.

Ces trois solutions sont soumises à la concertation du public du 16 novembre au 18 décembre. L’occasion pour les habitants et utilisateurs de l’échangeur de prendre la mesure des enjeux de cette opération. Ce temps d’information est utile pour connaître le projet et pouvoir évaluer les différentes propositions avancées par l’État (représenté par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) de Bretagne). Chacun peut apporter sa contribution par courrier, mail, sur les registres en mairies (selon les modalités d’ouverture au public sur cette période de confinement). À l’issue de la concertation, une synthèse des avis et des observations sera rendue publique début 2021. Le projet retenu fera ensuite l’objet d’études techniques approfondies soumises à enquête publique (2021-2023). Puis viendront les acquisitions foncières, les études de détail et les procédures archéologiques. Ceci permettra, sous toutes réserves, le démarrage des travaux à l’horizon 2026 pour plusieurs années de chantier.