Site Web de Vannes Agglomération

Actualités

Chantier de canalisation entre la station d'épuration du prat et celle de Tohannic

Environnement
18/01/2021
in
Des travaux sur 6 kms qui devraient se terminer fin mars pour moderniser le réseau d’assainissement et préserver notre environnement.

Les eaux usées de Vannes et Séné sont principalement traitées dans les stations d’épuration du Prat et de Tohannic. Avant le transfert de la compétence « assainissement » à Golfe du Morbihan-Vannes agglomération, les villes de Vannes et de Séné ont établi, en concertation, un programme de travaux visant à améliorer et à optimiser le fonctionnement de ces 2 stations d’épuration.

Les travaux consistent à :

  • localiser sur le site de Tohannic le traitement des boues produites par les deux stations
  • soulager les capacités épuratoires de la station de Tohannic en basculant une partie de ses effluents (produits sur le quartier de Limur) vers celle du Prat.

Le coût total du chantier est estimé à environ 1,3 M€ TTC

6 kms de canalisations dont près d’un tiers en tranchée commune

Golfe du Morbihan-Vannes agglomération a confié à l’entreprise SOGEA la pose de deux canalisations d’assainissement :

  • l’une, sur un linéaire de 4,2 km qui transfèrera les boues de la station du Prat vers celle de Tohannic, ce transit se faisant actuellement par camions.
  • l’autre, sur un linéaire de 1,8 km et en tranchée commune, qui acheminera les eaux usées du poste de relèvement de Limur (situé à Séné près de l’avenue des Spatules) vers la station du Prat plutôt que vers celle de Tohannic comme c’est le cas actuellement.

Un chantier d’une telle ampleur est peu fréquent, surtout avec la mise en place de deux canalisations d’assainissement, en tranchée commune et sous pression, pour des usages différents. Cette solution a permis d’optimiser les coûts de tranchées et de limiter la gêne occasionnée (circulation, riverains).

Les canalisations seront posées le long des voiries suivants :

  • à Vannes : rue Jean Perrin et avenue Raymond Marcellin
  • à Séné : avenue François Mitterand, rue Cousteau, chemin de la Mare, dans le quartier de Saint Laurent et le long de la route de Nantes.
  • à Theix-Noyalo : dans l’impasse de la chapelle Saint-Léonard.

Un chantier innovant

Plusieurs techniques innovantes seront mises en place afin de limiter la gêne du chantier et de garantir l’exploitation future et pérenne de ces canalisations.

Forages et tubage pour éviter des tranchées et limiter la gêne occasionnée

5 forages, soient 600 mètres linéaires, seront réalisés sur les zones complexes du chantier en terme de circulation :

  • traversée de l’entrée du centre commercial et du giratoire de Tohannic
  • traversée du giratoire de Bézidel
  • traversée du giratoire de l’Hippodrome
  • traversée de la route de Nantes et de la rivière du Liziec
  • traversée du ruisseau du Talhouet au niveau de l’impasse de la chapelle St Léonard.

Le plus gros forage, sous la route de Nantes, aura une longueur de 240 mètres linéaires et une profondeur de plus de 7 mètres par rapport à la route.

Au nord de la rue Cousteau, une portion de canalisations sera effectuée en tubage dans une ancienne canalisation abandonnée (afin d’éviter une ouverture de tranchée).

Outil de localisation sur les canalisations

Les canalisations seront équipées de puces électromagnétiques de traçage qui permettront de les localiser après le remblaiement. Ces puces permettront de repérer précisément l’emplacement de la canalisation sur le terrain et de décrire son usage. Cette traçabilité sera ainsi pérenne dans le temps, quel que soit l’évolution de l’espace public.

Vue réelle en 3D du sous-sol

Le chantier sera réalisé avec une technique de suivi vidéo des tranchées associée à un géo-référencement topographique précis. Cette technologie permettra de créer un plan 3D des canalisations posées, des tranchées et des ouvrages rencontrés ou croisés (autres réseaux concessionnaires par exemple).

Un projet collaboratif initié par les villes de Vannes et de Séné

Avant 2020, les études prospectives en matière d’assainissement, des villes de Vannes et de Séné, programmaient chacune un chantier de canalisations. Une coordination des services des 2 communes a permis

d’élaborer un projet concerté (tracé, phasage) pour réaliser une tranchée commune et ainsi optimiser les coûts et limiter la gêne inhérente à ce type de chantier.

Le transfert de la compétence assainissement à Golfe du Morbihan-Vannes agglomération et la mise en œuvre mutualisée de ces deux chantiers par l’intercommunalité constituent la suite logique d’une coordination déjà anticipée.

Déroulement du chantier

Les travaux, qui ont démarré début janvier 2021, devraient se terminer fin mars (pour ce qui est de l’intervention sur le domaine public). D’autres phases, localisées au niveau des ouvrages de traitement, s’enchaîneront ensuite tel que le projet de refonte de la filière boues à la station d’épuration de Tohannic.

Sur le déroulement du chantier, plusieurs phases importantes sont identifiées

  • Les 5 forages qui se dérouleront entre mi-janvier et début février de l’Ouest vers l’Est
  • La portion devant le carrefour à feux du collège Cousteau sera réalisée de nuit pendant la dernière semaine de février (période de vacances scolaires)

Selon un planning estimatif, le chantier de canalisation se déroulera de l’Ouest vers l’Est :

  • Janvier : le long la piste cyclable entre Tohannic et l’Hippodrome
  • Février : rue Cousteau et quartier de Saint-Laurent à Séné
  • Mars : piste cyclable le long de la route de Nantes et impasse de la chapelle Saint-Léonard

Entre mi-février et début-mars, la piste cyclable qui longe la route de Nantes sera fermée à la circulation (piétons et cyclistes).
Pendant cette période, les cyclistes ne devront pas se reporter sur la route de Nantes qui n’est pas aménagée. Un itinéraire bis de substitution est à l’étude.

Ponctuellement, le chantier entraînera des modifications des conditions de circulation. Une communication aux riverains sera effectuée dans les boites aux lettres en amont. De plus, une information régulière sur l’avancée et le planning du chantier sera diffusée sur le site internet de l’agglomération.