Site Web de Vannes Agglomération

Actualités

Cap vers un territoire résilient, économe en ressources naturelles et plus autonome en énergie

Environnement
22/04/2021
in
Dans un contexte de bouleversements économiques et environnementaux, Golfe du Morbihan-Vannes agglomération inscrit une dimension environnementale au cœur de toutes ses politiques publiques.

Accompagner la transition écologique et préserver les ressources naturelles d’un territoire fragile sont les enjeux d’aujourd’hui et de demain. L’agglomération au travers de ses différentes compétences est engagée dans cette démarche aux côtés de ses 34 communes.

Zoom sur quelques projets présentés lors du conseil communautaire du 22 avril illustrant cette dynamique.

La mobilisation des communes en faveur du Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET)

Avec son PCAET, Golfe du Morbihan-Vannes agglomération se positionne en première ligne pour poursuivre, amplifier et structurer toutes les initiatives menées sur son territoire, en faveur de la transition énergétique. L’objectif : devenir un territoire à énergie positive en 2050. Pour ce faire, les communes se mobilisent aux côtés de la communauté d’agglomération en s’engageant, par conventionnement, dans les domaines du climat, de l’air, de l’énergie et des ressources matières.

Le développement d’énergies positives avec le projet de méthanisation territoriale

L’agglomération est partie prenante du projet d’unité de méthanisation territoriale à Elven, dans la zone d’activités du Gohélis. Ce projet prévoit la production de 22 GWh de biométhane par an équivalant à la consommation de 1740 foyers.

Outre les collectivités, ce projet mobilise un groupement de 9 agriculteurs de la commune qui s’investissent fortement dans la réalisation de ce projet du territoire. La majorité du gisement d’effluents qui sera traité proviendra de leurs exploitations. Ces agriculteurs ainsi que d’autres récupéreront un digestat qui sera utilisé pour amender les sols en substitution aux engrais chimiques.

A noter qu’une partie des bennes à ordures ménagères de l’agglomération fonctionne au bio GNV. Ce gaz carburant pourra désormais être produit localement : une logique d’économie circulaire et de circuit court.

L’optimisation des ressources au cœur du projet « territoire économe en ressources »

L’agglomération s’est engagée, depuis 3 ans, aux côtés de l’ADEME dans une démarche d’économie circulaire via un appel à projets intitulé « territoire économe en ressources ». Le plan d’actions de la collectivité s’articule autour de 3 ressources phares : les plastiques, les matériaux minéraux de construction et la biomasse.

Quelques exemples issus du plan d’actions

  • Réemploi de matériaux de construction
    Déconstruction sélective de l’ancienne maison de retraite d’Elven, sous maîtrise d’ouvrage VGH : accompagnement visant à favoriser le réemploi des matériaux et objets de second œuvre (portes, lavabos, radiateurs…).
  • Recyclage des plastiques
    Participation à une expérimentation régionale sur le recyclage de plastiques issus des déchèteries, actuellement enfouis. Des nouvelles bennes vont être installées sur les déchèteries de Tohannic, Locmaria-Grand-Champ, Sarzeau et Arradon dans les prochains mois.
  • Accompagnement des entreprises
    Proposition de diagnostic de flux pour réduire les consommations de ressources matières et optimiser la valorisation des déchets.

Le dispositif de portage foncier recentré sur des opérations plus économes

Économiser la ressource, c’est également réduire la consommation foncière afin de préserver l’artificialisation des terres agricoles et des espaces naturels. C’est l’objectif assigné au nouveau dispositif de portage foncier de l’agglomération qui entend désormais privilégier les acquisitions de terrains ou d’immeubles identifiés comme stratégiques par les communes. La priorité sera donnée aux opérations de renouvellement urbain et au développement de projets en centre-ville.

Pour information, plus de 15 M€ ont été dédiés au dispositif de portage foncier depuis sa création en 2007. Actuellement, Golfe du Morbihan-Vannes agglomération est propriétaire d’une quinzaine de biens qui seront remis à disposition des communes pour la réalisation de leurs projets.